Le repos

Nous sommes à la première semaine de décembre, Noël est dans un peu moins de 1 mois. Dans le Grand Montréal, il n’y a pas de neige, le temps est gris. La TransMontréal est passée il y a 3 semaines. Exceptionnellement, il n’y aura pas d’édition du Mont-Royal Frozen Ass cette année (voir mon article à ce sujet).

Toutes ces conditions réunies sont parfaites pour me décider à prendre une période de repos. La plupart des entraîneurs sont d’accord qu’il est bénéfique de prendre un repos périodique entre les programmes d’entraînement. Cela nous permet de recharger nous batteries, de se changer les idées, d’explorer de nouvelles activités ou tout simplement ne rien faire.

Par contre, cela ne se fait pas en criant ciseau! Les coureurs le savent bien, la course agit comme une drogue sur le cerveau et je vous confirme que je trouve cela difficile de ne pas courir. J’ai peur de perdre la forme, que cela prenne une éternité à revenir à mon niveau pré-pause.

J’avoue cependant que je n’ai pas coupé d’un coup sec. J’y ai été progressivement : un petit 6km le surlendemain de la TransMontréal et 3 petites sorties pendant l’heure du lunch la semaine dernière. Il faut dire que la première chute de neige était tombée et que l’appel de la nature était plus fort.

Le plaisir de la première neige
Le plaisir de la première neige

 

Par contre, pour la 2e semaine, en ce 1er décembre, cela fait presque 1 semaine que je n’ai pas couru et je me sens vraiment tout drôle. J’ai apporté mon attirail de course au travail tous les jours et pas une fois je n’ai eu le temps pour aller courir. C’est comme si les événements se sont liés contre moi pour me forcer à respecter ma promesse.

 

Je me suis donc fixé les objectifs suivants pour cette période :

  • Break du 22 nov jusqu’à la première semaine de janvier environ
  • OK pour courir à l’occasion : 1 à 2 fois/ semaine pas plus mais pas de longue course de week-end
  • Zéro restriction alimentaire ou d’alcool (c’est le temps des fêtes!!)
  • Si la météo le permet, je compte bien faire du ski de fond ou alpin

 

Le retour plus sérieux à l’entrainement sera donc en début 2017. Pour la période hivernale je compte faire moins souvent de la course à pied et compenser par de la course en raquette (sujet d’un prochain article?) et recommencer le ski de fond après une absence d’un peu plus de 30 ans… Ça promet!

Mmm il est bientôt temps de changer d'attirail
Heuuuu, il faut vraiment que je chausse des skis ?
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s