Qu’est-ce que tu fais pour 2017?

Pour beaucoup de coureurs, courir consiste en plusieurs activités toutes aussi importantes les unes que les autres :

  1. L’entraînement
  2. La nutrition
  3. L’inscription aux courses

 

Si les 2 premiers vont de soi, l’inscription aux course touche un aspect important de la psychologie du coureur : se donner un défi à relever.

 

Pour beaucoup de personnes, le fait de décider à participer à une course chronométrée est un élément important de motivation. Le fait de se commettre à un événement vient cristalliser la motivation et justifie tous les efforts et sacrifices: c’est un but à atteindre, un élément de valorisation et un rappel constant au niveau du calendrier d’entrainement. Parlez-en à des coureurs qui débutent et plusieurs vous diront que l’inscription à une course fut la bougie d’allumage pour être plus discipliné dans leur entrainement. C’est sans compter sur le sentiment d’appartenance de faire partie d’un groupe qui travaille pour un but commun ainsi que sur l’intense satisfaction du jour « J ». Qu’importe le résultat de la course, juste le fait d’être sur la ligne de départ de l’événement constitue une immense victoire personnelle.

 

C’est ainsi que les premiers mois de l’année sont toujours intenses car c’est la période des inscriptions pour la plupart des grandes courses qui auront lieu au courant de l’année. La popularité de la course à pied aidant, certains événements/distances se remplissent très rapidement. Pour certains événements, c’est même une course en soi car soit le nombre de place est limité ou encore les prix subissent une hausse graduelle.

Des bosses et des bulles (http://www.desbossesetdesbulles.com/S-inscrire-en-ligne.html?lang=fr)

Personnellement j’ai 3 événements incontournables année après année :

  • Le défi brise-glace de Varennes en juin
  • Une des deux course sur le canal Chambly organisée par MEC en juillet et octobre
  • Le relais Memphrémagog en septembre.

 

Autours de ces 3 courses, j’essaie de m’inscrire à au moins un ultra sur route et/ou un ultra sur trail. En 2016 c’était le défi XC Ultimate 60km et la TransMontréal 60km.

 

Pour 2017, j’ai attendu jusqu’en avril pour que je me branche… voici donc mon calendrier partiel à date :

 

11 mai – Défi Canderel ( < 3km)

  • http://deficanderel.com/
  • Une « course » de levée de fond au centre-ville de Montréal où j’ai l’intention de me déguiser en super-héro.

 

4 juin – Défi Brise-Glace (15km)

  • http://brise-glaces.ca
  • Une course très sympathique sur la rive-sud de Montréal avec une belle organisation où j’agirai comme lapin du 15km en 1h25.

 

8 octobre – Bromont Ultra 55km

  • http://bromontultra.com
  • Mon défi trail de la saison. Bromont est réputé pour être très difficile comme parcours. Je compte m’entraîner à faire beaucoup de dénivelé afin de compléter le parcours à l’intérieur des barrières-horaires.

 

 

J’ai maintenant mon élément principal de motivation! Et vous, qu’avez-vous au calendrier?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s