Bromont Ultra 2017 – 1re partie : la préparation

On peut courir sans avoir d’objectif précis en tête. On court au jour le jour, pour le plaisir, comme ça vient. Ma routine de coureur-navetteur (run commute) va un peu dans ce sens. J’allie une fonction utilitaire (me rendre au travail) avec un bénéfice tangible (garder la forme).

 

Cependant, vers le mois de mars 2017, je me sentais comme devant une page blanche. Courir c’est bien, mais courir avec inspiration, c’est mieux. Je me disais qu’en me fixant un objectif tangible (i.e. une compétition) , cela viendrait me donner le petit coup de pied au derrière nécessaire pour faire des entraînements spécifiques.

 

Le choix des ultras à distance raisonnable du Grand Montréal est relativement faible. Après plusieurs recherches et hésitations, j’ai finalement décidé de m’inscrire au Bromont Ultra 55km (http://bromontultra.com/ ). J’avoue que ce choix m’attirait et me faisait également peur :

L’attrait : Le site de départ est à 1 heure de mon domicile. Difficile de faire mieux comme proximité pour un ultra, à l’exception de l’édition 2015 de « Tourne-en-rond » qui avait lieu à St-Lambert.

La peur : un parcours réputé pour être très difficile avec un taux d’abandon élevé pour le 80 et le 160km.

 

Je comptais bien tirer profit de mon abandon au XC Ultimate de St-Donat (60km) en 2016 où j’avais été contraint à l’abandon parce que je n’étais pas assez rapide pour franchir les barrières horaires (voir https://lucdancause.wordpress.com/2016/07/01/mon-premier-ultratrail/ ).  Je m’étais fixé de faire plus souvent possible des entraînements avec des côtes afin de me construire une résistance et une endurance.

 

J’ai donc effectué des randonnées en montagne pendant mes sorties du dimanche. Avec ma fille Florence, dès le 15 janvier, nous en avons profité pour découvrir plusieurs endroits à proximité de la maison, qui offrent des dénivelés:

  • Mont St-Bruno
  • Mont St-Hilaire
  • Mont St-Grégoire
  • Mont-Royal
  • Rougemont
  • Sutton
  • Bromont
  • Prévost

 

À 15-30 minutes de la maison

Rougemont – une belle petite montagne

 

 

Mont St-Hilaire, l’endroit par excellence dans le Grand Montréal pour un D+ respectable

 

 

Mont St-Bruno comporte quelques côtes intéressantes

 

 

Au cœur de la métropole, le Mont-Royal accueille de nombreux coureurs de trail

 

À 45-60 minutes de la maison

Bromont – Mont-Horizon, une belle montagne en partage avec les vélo de sentier

 

Mont Orford via le sentier des ruisseaux

 

 

Sutton et son incontournable Round Top

 

Pendant nos vacances d’été, nous avons fait un voyage dans la région de la Gaspésie et du Bas St-Laurent.  Nous en avons profité pour explorer le mont St-Joseph à Carleton-sur-Mer ainsi que le magnifique Mont Albert situé dans le parc national de la Gaspésie.

 

Mont St-Joseph un bon sommet avec un panorama sur Carleton-sur-mer en récompense

 

 

Le Mont Albert – On dépasse le 1000m d’altitude!

 

 

Le but de ces sorties n’était pas de « courir » les montées, mais plutôt de s’habituer à « grimper rapidement et longtemps ». J’ai également amélioré ma technique pour descendre les pentes rapidement en évitant la fatigue musculaire. C’est plus facile à dire qu’à faire…

 

Un autre attrait intéressant du Bromont Ultra est qu’une partie des frais d’inscription sert comme levée de fond pour des organismes à but non lucratif. Parmi les organismes sélectionnés, il y en a un qui a immédiatement attiré mon attention : la Fondation québécoise de la maladie coeliaque (https://www.fqmc.org/ ). Ma mère souffre de cette maladie depuis très longtemps et a été diagnostiquée tardivement. Aujourd’hui elle est en santé et est très active. La fondation lui a été une bonne source d’informations pour bien manger et surtout pour savoir où se procurer des aliments sans gluten. Le fait d’appuyer une levée de fonds, venait de relever d’un cran ma motivation à m’entraîner pour l’événement.

 

Aurais-je tous les ingrédients nécessaires pour passer à travers cette épreuve de 57 km (quoi? Ce n’est pas 55km comme indiqué sur le site web?). C’est ce que vous saurez dans le prochain billet.

Publicités

2 réflexions sur “Bromont Ultra 2017 – 1re partie : la préparation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s